Arrêt des belges 2048.jpg

Arrêt des Belges 2048

Oeuvre réalisée dans le cadre de l'exposition 2048, transposant des lieux et bâtiments de Reims dans un futur proche où la ville a dû s'adapter aux changements climatique. Les scénarios développés, plus ou moins sombres, mettent en valeur le végétal et la place qu'il doit prendre en ville comme levier de vie.

Avenue de Laon, Reims

« Les deux tours des Belges c’est comme un château fort maintenant en fait. On ne sait plus très bien d’où vient le nom des Belges d’ailleurs… Mais c’est resté. C’est les Belges. Y a encore les grosses lettres qui traînent à côté, à moitié dans le sable. Si tu vis là franchement t’es bien. Parce que y a pas mal de monde qui veut en profiter c’est clair. Ça pousse aux Belges! On avait pas vu ça depuis longtemps donc franchement c’est un miracle! Y a de tout en plus. Des fleurs, des légumes, des champignons, des fruits. Franchement c’est dingue ils ont pas déconné. T’as vu un peu le bazar qu’ils ont fait avec leur pont entre les deux tours! Pour y aller c’est facile. Pareil t’as le tram qui y passe. Faut faire gaffe hein parce que y a toujours des gars qui traînent autour pour piquer aux gens ce qui leur reste!»

 

55 €

Oeuvre signée à la main et numérotée (100 exemplaires)

Dimensions 32cm * 45cm

Vendu non encadrée

Impression numérique

Papier texturé 300 gr

Imprimé à Reims