72-PONT DE VESLE 2048.jpg

Pont de Vesle 2048

Oeuvre réalisée dans le cadre de l'exposition 2048, transposant des lieux et bâtiments de Reims dans un futur proche où la ville a dû s'adapter aux changements climatique. Les scénarios développés, plus ou moins sombres, mettent en valeur le végétal et la place qu'il doit prendre en ville comme levier de vie.

Reims 2048. Les glaces des pôles ont totalement fondu. Le niveau des eaux est monté plus qu’envisagé. Le canal est sorti de son lit, rendant inhabitable le rez-de-chaussée de la ville. Les populations venues d’Asie du Sud-Est, suite aux grands mouvements de population mondiale, construisent désormais sur pilotis afin d’investir tout l’espace disponible. Les règles d’urbanisme n’existent plus et les architectes doivent désormais construire en hauteur afin de densifier la ville. Les bâtiments, exclusivement bâtis en bois, remplissent deux rôles: celui d’habiter et celui de nourrir la population.

.

« Nan mais c’est que le Pont de Vesle ça ressemble un peu à ce que c’était mais plus franchement non plus tu vois. Déjà avec l’eau qui est monté on peut plus habiter en bas. Au rez-de-chaussée. Y a que les gens qui sont venus des pays d’Asie là maintenant. Mais si tu sais, ils ont tous bougé parce que là bas il fait trop chaud en fait! Plus possible de faire pousser un seul truc… Bon donc du coup ils sont tous venus ici et comme chez eux ils avaient l’habitude d’habiter dans des maisons sur l’eau ben ils ont fait pareil avec le canal qui déborde. Ben oui. En vrai moi j’aime bien. Et puis autour du pont t’as vu comment ils ont construit ça! Rolala oui hein! C’est haut leur tour en bois. Parait qu’ils sont obligés avec le bois maintenant. Mais si, parce que ça pollue moins. Et les plantes qui poussent là dessus je te raconte pas le bazar. Ça pouuusse!! Mais heureusement hein! Et c’est dans la loi maintenant de ce que j’ai compris: tu construis et en même temps faut faire pousser! Obligé. Tant mieux hein tu m’diras parce que sinon on aurait plus rien à becqueter. »

 

55 €

Oeuvre signée à la main et numérotée (100 exemplaires)

Dimensions 32cm * 45cm

Vendu non encadrée

Impression numérique

Papier texturé 300 gr

Imprimé à Reims